fbpx

Briser l'aura

« Souviens toi de ce qu’Amalek t’a fait… » Devarim 25:17

Le peuple d’Hashem

Lorsqu’Hashem a fait sortir le peuple juif d’Égypte, Il l’a fait d’une manière bien visible. Les nouvelles se sont bien vite répandues qu’Hashem les avait sous Sa protection, et le monde entier s’est tenu en admiration face à eux. Peu de temps après, Amalek les attaqua et fut vaincu par les juifs victorieux.

Bien que nous ayons gagné la guerre, Rashi explique que c’était tout de même une tragédie car à présent, d’autres nations pouvait les attaquer.

Le Roch Yéchiva Rav Henokh Leibowitz, observe que ce Rashi semble contradictoire. Lorsqu’Hashem a amené les juifs dans le désert, on pouvait assumer qu’Il allait les défendre. Cependant, jusqu’à ce qu’Amalek n’attaque, ce n’était qu’une théorie. Lorsqu’Amalek les a attaqué, il a amené ce concept à la réalité. Il a été vaincu. Tout celui qui entendrait parler de cette guerre comprendrait qu’il n’y avait pas d’espoir de vaincre les juifs. Dans ce cas, pourquoi Rashi semble-t-il dire qu’il était devenu plus facile à d’autres nations de s’attaquer aux juifs ?

Le meurtre n’est pas dans le domaine du possible

Pour comprendre cela nous pouvons illustrer la réponse ainsi. Imaginez que vous sortez de chez vous, et vous voyez que quelqu’un a garé sa voiture dans votre place de parking. Vous en concluez tout de suite que cette personne est rude et inconsidérée.  Vous pourriez même venir a penser a vous venger, mais il vous serait difficile d’en arriver à penser à commettre un meurtre. C’est dans le domaine de l’impensable.

Le Roch Yechiva explique que lorsque le peuple juif sortit d’Égypte, ils étaient dans le domaine de l’intouchable. Le simple concept d’attaquer les juifs était impensable. Ce n’était tout simplement pas possible. Ce qu’Amalek a fait en les attaquant, a été de briser cette aura autour d’eux. Bien qu’il ait été vaincu, il a à présent amener la possibilité tangible de pouvoir attaquer les juifs et cela a ouvert des portes pour les autres nations

Cela semble être la réponse de Rashi. Amalek a brisé l’idée que les juifs étaient intouchables.

Ce concept a de grandes applications pour notre propre vie. La différence entre ce que la Torah permet comme comportement et ce que la société autour permet est bien grande. Il semblerait que l’on soit au milieu d’une guerre de cultures.

Les dirigeants de Sedom seraient humiliés

Imaginez que les dirigeants de Sedom venaient rendre visite au monde du 21eme siècle. Ils diraient : Nous pensions avoir dépassé toute dépravation, mais d’après ce que nous voyons avec l’internet, vous êtes bien plus intelligents que nous, nous vous tenons en haute estime !

Les dangers de notre génération

De nos jours, il y a eu une destruction de tout sentiment de moralité et de pudeur. Le monde est devenu si matérialiste, corrompu, et immoral, que nous pouvons être témoins de la disparition du bien et du mal.

Ainsi, bien qu’il est toujours acceptable d’avoir un esprit ouvert, il faut tout de même garder vigilance et se protéger contre les mœurs qui nous entourent.

Aussi étrange que cela puisse paraître, nous sommes en guerre. Ce qui était impensable il y a 20 ans, est à présent la norme.

Spécialement en tant que parents et éducateurs, nous devons être plus que sensibles à ce qui est acceptable ou non. Bien que nous avons grandi dans des temps différents, et nous reconnaissons la vérité absolue, nos enfants grandissent dans la génération actuelle, et pour eux c’est la norme. Et donc nous devons faire tout ce qui est en notre pouvoir d’empêcher cette culture d’entrer dans nos maisons. Tous ces médias qui répandent ces valeurs, sont dangereuses car elles vont les éloigner des enseignements de la Torah.

Ce sont des temps comme ceux-ci qui éprouvent la compréhension de l’homme. Nous devons croire qu’Hashem nous a créé pour vivre une vie saine et heureuse, et que certains choix doivent rester hors de notre portée. Ce qui est impensable doit rester impensable.

Ceci est un extrait de la Shmuz sur le livre de Parsha..

Get The Shmuz on the go!