fbpx

La Midat Harahamim

“Il paie Ses ennemis durant leur vie pour les détruire.” Devarim 7:10

Rashi explique que cela veut dire qu’Hashem paye ses ennemis dans ce monde pour qu’ils n’aient rien dans le monde futur, et ainsi ils peuvent être détruits.

Les Rishonims nous disent que la pire des punitions est d’être récompensé dans ce monde. Puisque notre résidence dans ce monde est temporaire, si l’on est récompensé ici, nous en perdons notre monde futur, c’est pourquoi Hashem ne le fait que pour les méchants.

Ce concept est difficile à comprendre. Si cette personne est un ennemi d’Hashem pourquoi se doit-Il de le récompenser, même dans ce monde? Pourquoi ne pas le détruire diectement?

Hashem ne nous doit rien

L’une des manifestations d’une personne qui est immature est son sentiment d’appartenance. J’ai le droit d’avoir tout ce qu’il y a dans ce monde. J’ai le droit à la vie, la santé, et le bien-être. C’est donné. Tout m’appartient. C’est ce qui nous empêche le plus de servir Hashem totalement.

Le Hovot Halevavot explique que l’une des réalités de la vie est que personne ne nous doit rien. Nous devons travailler dur pour profiter de la vie. Nous sommes les récipients de tellement de bonté, pas parce que nous y avons droit, mais parce qu’Hashem nous donne gratuitement. Hashem ne nous doit rien.

En réalité, nous sommes endettés à Hashem pour tout ce qu’Il fait pour nous. Si l’on voulait comparer ce qu’Hashem nous a donné par rapport à ce qu’on lui a rendu, même le plus grand des Tsadik, n’aurait pas assez de mérites pour tout cesv cadeaux. Cependant, tant que la personne vit en accord avec la Torah et les Mitsvotes, alors tout ce qu’il reçoit dans ce monde est un cadeau gratuit, et Hashem n’attend rien en retour, et sa récompense dans le Monde Futur reste intacte.

C’est pourquoi cette question est profonde. Si l’on parle d’un ennemi d’Hashem, alors Il devrait agir avec stricte justice et le punir pour tout ce qu’il a fait et ainsi il n’aurait plus aucune récompense à recevoir. Pourquoi doit-Il le récompenser dans ce monde?

Pourquoi Hashem a-t-Il créé ce monde?

La chose la plus importante que nous devons comprendre est qu’Hashem n’a besoin de rien. Hashem est complet. Hashem n’a pas créé ce monde pour Lui. Il l’a fait pour nous. Pour donner du bien aux gens. Il nous a mis dans ce monde pour que l’on puisse gagner notre monde futur, le bien ultime pour l’homme. Ainsi nous pourrons profiter de la présence d’Hashem et ressentir le plus grand des bonheurs. Hashem ne reçoit rien. Il est le donneur.

Que se passe-t-il lorsque l’homme change de chemin?

Hashem réalisa que l’homme allait à un moment donné bifurquer du chemin prévu. Selon ce changement, l’homme devrait alors perdre son bail sur la vie. Nous allons fauter inévitablement, mais puisque nous ne pourrions pas survivre avec un monde de stricte justice alors Hashem a créé un monde de Rahamim. Et donc Hashem a miséricorde sur nous.

La qualité de miséricorde est si forte qu’elle peut agir même en faveur d’un ennemi d’Hashem  qui mérite d’être détruit. C’est pourquoi Hashem se doit de le récompenser dans ce monde pour les quelques bonnes actions qu’il ait pu faire, et ainsi il pourra ensuite le détruire.

En quoi ai-je le droit de demander quoi que ce soit à Hashem?

Ce concept peut s’appliquer dans notre vie. Souvent on pense: quel droit ai-je de demander de l’aide d’Hashem? Après tout ce qu’Hashem a fait pour moi je ne lui rend pas assez. Je n’apprécie pas correctement ce qu’Il me donne.

Pour répondre à ces questions il faut se demander: Avant que je ne sois créé, qu’ai-je fait pour mériter d’être créé?

Par définition, la réponse est: rien. Je n’existais pas. Je ne pouvais donc rien mériter.

À présent nous pouvons comprendre la base de notre relation avec Hashem.

Je suis le récipient du bien d’Hashem, non pas parce que j’y ai droit, et que je le mérite, mais parce que Hashem veut donner gratuitement, et sans attendre en retour.

Peut-être qu’aujourd’hui j’ai fauté et je ne mérite plus rien d’Hashem, mais très peu de choses ont changé depuis ma naissance. Avant que je ne sois créé, je n’étais digne de rien. Pourtant Hashem m’a créé parce qu’Il veut donner. De même, à présent, je ne suis pas méritant, mais je peux avoir confiance dans la gentillesse d’Hashem, et je sais qu’Il aura miséricorde pour moi et pourvoira à mes besoins. Comme un enfant rebelle qui sait que son père l’aimera malgrè tout, de même, nous sommes appelés les enfants d’Hashem. Nous pouvons toujours nous tourner vers Lui.

Ceci est un extrait de la Shmuz sur le livre de Parsha..

Get The Shmuz on the go!